Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog de Kidissimo
  • Le Blog de Kidissimo
  • : Après moult déconvenues dans l'industrie du jouet et de l'édition, voilà ce que nos enfants testeurs ont testé de pire et, surtout, de meilleur en famille, en crèche, en ludothèque, voire... à l'école ! Nos tests ont lieu sur le long terme : un mois minimum et bien au-delà, en général. Chaque livre ou jouet a été testé par 10 enfants, minimum. 4 ETOILES : Approuvé à l'unanimité. 3 ETOILES : Approuvé par la plupart des enfants. 2 ETOILES : pas mal ! 1 ETOILE : Bof !
  • Contact

Mon site professionnel

Je suis aussi enseignante, formatrice, conférencière, experte en marketing enfant/adolescent, auteur et conceptrice de jeux. Pour plus de détails, c'est ici :
http://pinetcatherine.free.fr/index.html

Recherche Sur Kidissimo

5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 17:01

logressepoilue.jpgDès 5 ans :
L'OGRESSE POILUE racontée par Fabienne Morel et Debora Di Gilio et illustré par Nathalie Choux, chez Syros :
"Moi aussi, j'aime beaucoup les crêpes."
Lucie, 6 ans.
Une version italienne du Petit Chaperon rouge où la figure du loup est remplacée par une ogresse poilue et goulue.
Les deux conteuses content et chantonnent de manière fort agréable ce conte à 2 voix.
Quelques phrases ou expressions en italien sont disséminés de-ci, de-là. Ca met dans l'ambiance !
 Pour écouter cette histoire contée par Fabienne Morel et Debora Di Gilio, c'est dans la vidéo ci-dessous.

Prix indicatif : 18,90 euros.



lantilopeetlapanthere.jpgDès 5 ans :
L'ANTILOPE ET LA PANTHERE ET AUTRES CONTES AFRICAINS racontés par Souleymane Mbodj et illustré par Justine Brax, chez Milan :
"Il a dit le mot "fesse", le monsieur !"
Léo, 7 ans.


Souleymane Mbodj est conteur et musicien. Alors, quand il conte, il alterne histoires et morceaux de percussion.
Des histoires dont les protagonistes sont des animaux du continent africain.
Chaque conte se termine par une conclusion, un condensé de sagesse que les enfants ne comprennent pas toujours mais qui font bien rire les plus jeunes comme "Celui qui fait l'autruche ne doit pas oublier qu'il a la tête cachée dans le sable et les fesses en l'air" ou "La promesse engraisse les oreilles, mais pas les joues".
On apprécie beaucoup les talents de conteurs de Souleymane Mbodj. On avait d'ailleurs déjà testé :
Mes comptines d'Afrique de Souleyman Mbodj et Gaëlle Duhazé, chez Milan jeunesse. Dès 2 ans.
Contes d'Afrique de Souleymane Mbodj, chez Milan jeunesse. Dès 5 ans.

Prix indicatif : 16,50 euros.

contedudiable.jpgDès 5 ans :
CONTES DU DIABLE DES GOURMANDISES racontés par Maggy Faraux, chez Arb Music :
"Compère Lapin, c'est un malin !"
Valentin, 8 ans.
"Chrisopompe de Pompinasse, c'est vraiment un drôle de nom !"
Ali, 5 ans.

Un double-CD proposant 10 contes des Antilles surtout axés autour de la gourmandise et de la duperie.
Les enfants s'attachent aux personnages : le Diable, Compère Lapin, etc.
On se croit vraiment dans la cour des Antilles où la mère de Maggy Faraux contait ses histoires. On est dans l'ambiance !
Parlez un peu de la langue créole aux enfants avant l'écoute du CD afin qu'ils ne soient pas perturbés par certaines phrases créoles du conte. Cela dit, elles sont immédiatement traduites par la conteuse. Pas de problème de compréhension.
Grand succès du nom du Diable en classe de maternelle : Chrysopompe de Pompinasse...
Attention, danger ! Ces contes donnent faim à force d'énumérer les gourmandises des Antilles : gâteau à la cannelle, sucre à coco, poulet colombo, etc.
Accessoirement, on y apprend pourquoi les lapins ont un tout petit bout de queue, pourquoi la tortue a une carapace fragmentée et pourquoi il n'y a plus ni lapins, ni tigres dans les Antilles.
Prix indicatif : 20 euros.

lasorciereaunezdefer.jpgDès 6 ANS :
LA SORCIERE AU NEZ DE FER raconté par Olivier Noack et illustré par Gwen Keraval, chez Syros :
"Il fallait lui mettre un coup de marteau sur son nez de fer à la sorcière !"
Silas, 9 ans.

Un pauvre bûcheron qui « avait tellement d’enfants qu’il n’avait jamais pris la peine de les compter » a bien du mal à les nourrir. L’affreuse sorcière au nez de fer lui propose de la nourriture en échange du mariage, mais tout ne se passe pas comme prévu...
Une histoire à faire peur qui nous démontre que l'union fait la force.
Olivier Noack conte avec talent ce conte hongrois qu'il a adapté à sa façon.
Les illustrations de Gwen Keraval sont appréciés des enfants.
Prix indicatif : 15,90 euros.


Pour en savoir plus sur les contes à raconter aux enfants, c'est ici : Il était une fois... les contes !
  

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans CD - Livres-CD
commenter cet article

commentaires