Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog de Kidissimo
  • Le Blog de Kidissimo
  • : Après moult déconvenues dans l'industrie du jouet et de l'édition, voilà ce que nos enfants testeurs ont testé de pire et, surtout, de meilleur en famille, en crèche, en ludothèque, voire... à l'école ! Nos tests ont lieu sur le long terme : un mois minimum et bien au-delà, en général. Chaque livre ou jouet a été testé par 10 enfants, minimum. 4 ETOILES : Approuvé à l'unanimité. 3 ETOILES : Approuvé par la plupart des enfants. 2 ETOILES : pas mal ! 1 ETOILE : Bof !
  • Contact

Mon site professionnel

Je suis aussi enseignante, formatrice, conférencière, experte en marketing enfant/adolescent, auteur et conceptrice de jeux. Pour plus de détails, c'est ici :
http://pinetcatherine.free.fr/index.html

Recherche Sur Kidissimo

21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 10:47

"Regarde !"
Louise, 12 ans, très fière du résultat.


portraitsmysteres.png
20 portraits de personnalités célèbres à reproduire en reliant 1000 points.

Tout cela, c'est le travail d'un artiste, Thomas Pavitte qui propose des portraits en pointillés depuis plusieurs années déjà. Il vend, par exemple, une Joconde en 6000 points sur son site pour 100$ :
http://thomasmakesstuff.com/


Voilà de quoi cultiver les enfants en leur expliquant qui est Marilyn Monroe, Charlie Chaplin, La Joconde, etc.

Les points changent de couleur toutes les centaines : ça aide !

Fascine petits et grands : même les ados et les adultes, puisque ce livret n'a pas été spécifiquement développé pour des enfants.

Le format ? A3 !

Des pointillés permettent de retirer chaque portrait plus ou moins facilement pour l'afficher.

Existe aussi en version villes et animaux.

 Les nombres sont écrits assez petits. Ceux qui ont des problèmes de vue peuvent utiliser une loupe.


Prix indicatif : 10,90 euros.

Merci à Anne, maman, pour cette idée de test !

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Livres 6-12 ans
commenter cet article

commentaires