Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog de Kidissimo
  • Le Blog de Kidissimo
  • : Après moult déconvenues dans l'industrie du jouet et de l'édition, voilà ce que nos enfants testeurs ont testé de pire et, surtout, de meilleur en famille, en crèche, en ludothèque, voire... à l'école ! Nos tests ont lieu sur le long terme : un mois minimum et bien au-delà, en général. Chaque livre ou jouet a été testé par 10 enfants, minimum. 4 ETOILES : Approuvé à l'unanimité. 3 ETOILES : Approuvé par la plupart des enfants. 2 ETOILES : pas mal ! 1 ETOILE : Bof !
  • Contact

Mon site professionnel

Je suis aussi enseignante, formatrice, conférencière, experte en marketing enfant/adolescent, auteur et conceptrice de jeux. Pour plus de détails, c'est ici :
http://pinetcatherine.free.fr/index.html

Recherche Sur Kidissimo

11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 08:48

"Oh oui ! C'est pour jouer avec mes chevaliers Papo !"
Silas, 9 ans.


chateaudjeco.jpg Ce château pop up en carton est très solide : oui, oui !

Le temps de construction peut se faire avec l'enfant. C'est un moment de partage agréable.

Pour un château de cette taille, le prix est plus qu'abordable.

Les figurines classiques de chevaliers (de type Papo) conviennent à cet univers de jeu.

Bon, c'est sûr que c'est moins solide qu'un château à 50 ou 60 euros.

C'est sûr qu'il ne faut pas non plus passer son temps à le balader d'un bout à l'autre de la chambre.


Comme c'est étrange... Ce château se trouvait très facilement en magasin aux mois de septembre et octobre. Il est plus difficile à dégotter depuis que les catalogues de Noël sont sortis. Serait-ce une tactique pour que les adultes soient dans l'obligation de se tourner vers les versions plus chères ?

Prix indicatif : 15 euros.

Pour en savoir plus sur les jeux pour se raconter des histoires, c'est ici : Comment choisir des jouets pour se raconter des histoires ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Jeux 3-6 ans
commenter cet article

commentaires