Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog de Kidissimo
  • Le Blog de Kidissimo
  • : Après moult déconvenues dans l'industrie du jouet et de l'édition, voilà ce que nos enfants testeurs ont testé de pire et, surtout, de meilleur en famille, en crèche, en ludothèque, voire... à l'école ! Nos tests ont lieu sur le long terme : un mois minimum et bien au-delà, en général. Chaque livre ou jouet a été testé par 10 enfants, minimum. 4 ETOILES : Approuvé à l'unanimité. 3 ETOILES : Approuvé par la plupart des enfants. 2 ETOILES : pas mal ! 1 ETOILE : Bof !
  • Contact

Mon site professionnel

Je suis aussi enseignante, formatrice, conférencière, experte en marketing enfant/adolescent, auteur et conceptrice de jeux. Pour plus de détails, c'est ici :
http://pinetcatherine.free.fr/index.html

Recherche Sur Kidissimo

25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 19:41

bisoutherapie

Source : inconnue.

Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Les questions de parents
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 16:12

Une fois écartés les peluches géantes, les circuits de voiture sur-dimensionnés, les voitures et hélicoptères télécommandés dont l'espérance de vie est souvent inversement proportionnelle à leur prix, etc., Voilà ma sélection (personnelle) des jeux les moins utiles mis en avant par les catalogues Jouets 2014.
 
1. Cuddle Pets, chez Giocchi Preziosi.
Une couverture marionnette (oui !) qui arrive en première position pour son design... inattendu et son utilité... qui pose question. Cette couverture a même droit à une publicité télévisée qui laisse sans voix (cf : ci-dessous). Son prix ? Autour de 26 euros.


furby2. Furby, chez Hasbro.

Il nous revient pour la énième fois, le Furby. Autour de 60 euros pour un gadget que les enfants n'utilisent souvent pas très longtemps. Mais le battage médiatique lui assure des ventes toujours aussi impressionnantes.
Pour plus de détails, c'est ici : Un jeu qui n'en est pas vraiment un : le retour de Furby, chez Hasbro. Dès 6 ans.





chevalgeant.png3. Le cheval géant avec selle (90 cm) chez Ami plush.
Les possibilités ludiques de ce cheval sont plutôt limitées. Il est très volumineux : il prend donc beaucoup de place dans une chambre et il n'est pas fait pour être porté. Autant lui préférer un cheval à bascule que l'enfant utilisera plus longtemps.
Son prix ? Autour de 30 euros.










nerf.png4. Nerf élite mega centurion, chez Hasbro :
La multiplication de ces mitraillettes à fléchettes laisse mal à l'aise. Le méga élite Centurion tire jusqu'à 23 mètres ! Je suppose qu'il faut préciser un nombre non négligeable de règles de sécurité aux enfants manipulant ces objets.
Les prix ? Autour de 45 euros.









magicabaneinteractive.png5. La magi-cabane interactive de VTech.
Voilà un jeu que les enfants utiliseront certainement. Mais quand on connait le plaisir de la découverte offert aux tout-petits par un tableau d'activités, un livre en tissu voire un hochet, il ne semble guère utile d'investir près de 100 euros dans cette énorme structure.











tiboot.png6. Tiboot, mon premier but de foot de Clementoni.
Là encore, voilà un jeu auquel les enfants joueront (il parle, a des touches électroniques). Mais il existe d'autres jeux tout aussi attractifs pour les enfants, bien plus enrichissants et, surtout, moins volumineux. Si vous avez la chance d'avoir un bout de jardin, une cage de football normale, sans électronique, initiera tout aussi bien les enfants aux secrets du football.








monopolymonde.jpg7. Monopoly monde électronique, chez Parker.
L'absence de billets ote une grande part de la dimension ludique de ce jeu. Pour plus de détails, c'est ici : Notre dernière déception : Monopoly édition Monde, chez Parker. Dès 8 ans.












minidelices.png8. Super Atelier de luxe, chez Lansay
Le principe des mini-délices ? Décorer des tranches de pain de mie avec des crèmes et sucres colorés. Gustativement, tout cela ne présente aucun intérêt ( merci à Eléa, Céline et Julie pour avoir servi de cobaye !). Pour notre part, pour favoriser la créativité culinaire des enfants, on préfère offrir un livre de cuisine, quelques moules en silicone et quelques décorations en sucre achetées au rayon pâtisserie. Ceci est d'ailleurs valable pour la plupart des boîtes de jeux culinaires vendues en magasins de jouets.
Son prix ? 50 euros environ.


 Si vous ne savez pas qu'offrir pour Noël aux enfants, il y a des idées générales ici :
Les enfants et leur liste de cadeaux de Noël : faut-il tout acheter ?

Quel jeu à quel âge ?
Des tests de jeux précis là :
Jeux : moins de 3 ans
Jeux 3/6 ans
Jeux 6/12 ans
Jeux 12 ans et plus
Et il ne faut pas oublier les livres par là :
Livres : moins de 3 ans
Livres 3/6 ans
Livres 6/12 ans
Livres 12 ans et plus     

Bon courage !

Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Les questions de parents
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 08:09

POUR TOUT SAVOIR SUR LES ENFANTS ET LE JEU :
ditesmoiaquoiiljoue
DITES MOI A QUOI IL JOUE, JE VOUS DIRAI COMMENT IL VA de Sophie Marinopoulos, chez Marabout :


Sophie Marinopolous, psychologue-clinicienne, analyse dans le détail, âge après âge, la fonction du jeu.
C'est passionnant et enrichissant.
Un ouvrage de vulgarisation très réussi : pratique et théorique à la fois.

Prix indicatif : 5,99 euros.







POUR TOUT SAVOIR SUR L'ENFANT ET L'ALIMENTATION :
cestlenferatable.png
C'EST L'ENFER A TABLE ! QUAND LES REPAS DES ENFANTS SONT DIFFICILES de Laurence Haurat et Anne Krispil, chez Eyrolles/Psychoenfants :

Voilà tout ce qu'il faut savoir sur les enfants et l'alimentation : un ouvrage riche et complet.
De nombreuses solutions concrètes sont proposées aux parents un peu dépassés.
Intéressant aussi pour les parents non-dépassés qui veulent juste en savoir plus. Dommage que le titre soit aussi dramatisant.
Pour en feuilleter quelques pages, c'est ici :
http://www.amazon.fr/Cest-lenfer-table-lenfant-difficiles/dp/2212549474#reader_2212549474

On peut regretter que dans certains chapitres la mère soit beaucoup plus mise en avant que le père, voire culpabilisée. Aujourd'hui, donner le repas à un enfant est autant une activité maternelle que paternelle.
Prix indicatif : 14,90 euros.
POUR TOUT SAVOIR SUR LES BEBES ET LEUR PERCEPTION DU MONDE :
lesbebesdemarseille.png
LES BEBES DE MARSEILLE ONT-ILS L'ACCENT ? de Serge Ciccoti, chez Dunod :


Dans ce livre, vous apprendrez à mieux comprendre ce que ressent votre enfant, comment il perçoit le monde. Chaque expérience décrite répond à une question posée de manière humoristique. Quelques exemples ? Il suffit de demander...
Pourquoi devez-vous éviter de faire des bonds de trois mètres devant une araignée en présence de votre bébé
A quel âge votre bébé comprend-il que « maman », c’est vous ?
Les bébés préfèrent-ils le visage de Monica Belluci ou celui de Quasimodo ?
Derrière ces questions qui semblent légères à première vue, se cachent de vraies réponses rédigées par Serge Ciccotti, docteur en psychologie et chercheur associé à l’Université de Bretagne Sud. Voilà de quoi se cultiver sans se prendre la tête !
Voilà un ouvrage de vulgarisation scientifique comme on les aime : des informations plutôt simples à comprendre, des chapitres courts qu’on peut lire dans l’ordre qu’on veut. Il y a même des images (pas beaucoup !).
Un ouvrage anciennement publié sous le titre : 100 petites expériences de psychologie pour mieux comprendre son enfant.

Prix indicatif : 16,90 euros.

POUR TOUT SAVOIR SUR LES ENFANTS ET L'APPRENTISSAGE :
lareussitescolaireexpliquee.png
LA REUSSITE SCOLAIRE EXPLIQUEE AUX PARENTS d'Alain Lieury, chez Dunod.
Alain Lieury analyse certaines thématiques en lien avec la réussite scolaire : l’apprentissage de la lecture, la mémoire, l’apprentissage par le multimédia, l’intelligence, la motivation et l’attention et les rythmes scolaires. Le tout est basé sur des études sérieuses et intéressantes.
Un ouvrage très utile pour les enseignants et très enrichissant pour les parents. A recommander à tous ceux qui veulent mieux comprendre le comportement des enfants et leurs modes d’apprentissage.
Le titre de cet ouvrage est plutôt trompeur. Alain Lieury ne vous explique pas vraiment que faire pour favoriser la réussite scolaire de votre enfant, mais comment les enfants apprennent, comprennent, etc.
Prix indicatif : 18,50 euros.





POUR MIEUX COMPRENDRE LES ENFANTS DE MANIERE GENERALE :
comprendrelemondedelenfant.jpg
COMPRENDRE LE MONDE DE L'ENFANT de Jean Epstein, chez Dunod :

Jean Epstein décortique le mode de pensée de l'enfant en nous permettant de nous mettre à sa place.
Jean Eptein n'est pas sociologue, mais psychosociologue. Son regard est original et stimulant : respectueux de ses rythmes mais sans vision idéalisée. Pour plus de détails, cf : la vidéo ci-dessous.
Prix indicatif : 14,70 euros.











Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Les questions de parents
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 07:25



lessonsavantlanais.jpg
Voilà quelques années, Pampers distribuait au futures mamans ce CD permettant de se rendre compte des sons entendus in utero par le foetus. Et oui, dès le 6e mois de grossesse, bébé a en quelque sorte un accès auditif à son futur environnement.
Il est donc inutile, après sa naissance, de faire taire le chien, le grand frère ou de débrancher le téléphone lorsque bébé fait la sieste. Il a été habitué à ces bruits voilà déjà quelques mois.
Si on ajoute à tout cela les bruits corporels de la mère (battement du coeur, digestion, voix, etc.), l'ambiance sonore du bébé in utero est tout sauf silencieuse...

Pour vous faire une idée, vous pouvez écouter le contenu de ce CD avec une scène familiale et plusieurs morceaux de musique classique ex- et in- utero ici : http://www.elleluinous.fr/Elle/index.php?post/2010/03/27/Les-Sons-avant-la-Naissance

 

 

Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Les questions de parents
commenter cet article
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 19:21

bonbons




... un article  intitulé DES DECORATIONS DE NOËL A FABRIQUER SOI-MÊME !!!! En accès ci-après : Des décorations de Noël à fabriquer soi-même !     

Voilà qui laisse sans voix...



Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Les questions de parents
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 07:31

doralexploratrice.jpg

S'il est un dessin animé que je n'ai jamais vraiment apprécié, c'est Dora l'exploratrice :
- aucune innovation graphique.
- des scénarios d'une grande banalité, si ce n'est le fait de faire participer l'enfant.
- un pseudo-apprentissage de langue étrangère.
- un succès démesuré pour un dessin animé finalement basique.
- une industrie du jouet et du livre qui a usé et abusé de ce succès en proposant aux enfants un nombre astronomique de produits sans créativité et généralement sans intérêt.

Oui, mais...
Cette année, j'ai réalisé un certain nombre d'études (confidentielles, malheureusement) axées sur les 5/12 ans pour de grandes marques. J'ai donc discuté avec de nombreux enfants.
Il est habituel que les filles citent des héroïnes et des héros lorsqu'elles évoquent les personnages qui les ont marquées. Les garçons, quant à eux, ont tendance à se cantonner aux héros masculins. 
Mais, là, quelle ne fut pas ma surprise ? Parmi les Cars, Pokémons, Galactik football, Foot de rue, Ben 10 et Toy Story, la seule héroïne spontanément évoquée par les garçons était Dora l'exploratrice ! Certains d'entre eux avaient même 9/10 ans bien frappés et me parlaient d'elle avec une certaine nostalgie dans la voix, même s'ils m'assuraient que, non, aujourd'hui, ils n'aiment plus Dora. Ils sont évidemment passés à autre chose...
Cela dit, le temps de leur prime enfance, Dora leur offre une héroïne dans laquelle se projeter. Pas trop de rose dans cette série et des aventures qui ne se limitent pas à trouver le Prince charmant pour l'embrasser en guise de happy end. Non, Dora l'exploratrice vit des aventures bien plus terre à terre, visant notamment à empêcher Chipeur de chiper.

Alors, finalement... Merci Dora l'exploratrice !
      


Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Les questions de parents
commenter cet article
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 08:07

billyelliotAvec la rentrée scolaire, la question des activités extrascolaires se pose. Sont-elles nécessaires ? A partir de quel âge ? Voici quelques réponses :

En maternelle : les activités extrascolaires ne sont pas une nécessité. La plupart des activités proposées reviennent à finalement reproduire ce que votre enfant fait déjà en classe maternelle avec son enseignant : parcours de motricité en gymnastique, arts plastiques, etc. Elles peuvent toutefois être utiles pour votre enfant si vous habitez en appartement et que votre enfant a peu d’espace où se défouler. En ce cas, une activité suffit.

En primaire : Les activités extrascolaires ne sont pas une nécessité. Elles peuvent toutefois développer les habiletés de votre enfant dans certains domaines qui l’intéressent. En primaire, 2 activités suffisent amplement. Laissons-leur le temps de rêver…

Voilà quelques idées d’activités extrascolaires. J’ai volontairement mis de côté les activités « éducatives » de type apprentissage d’une langue étrangère, découverte de la science, etc. Une activité extrascolaire a surtout pour objectif de développer des dimensions moins scolaires.

LES ACTIVITES ARTISTIQUES :

Dès 6 ans :

Les arts plastiques :

- Les arts plastiques peuvent commencer plus tôt, bien sûr. A partir de 6 ans, l’enfant peut aussi acquérir certaines techniques.

- Des activités variées : peinture, sculpture, dessin.

- Attention : A pratiquer avec un artiste ou un adulte ayant une véritable formation artistique et un certain regard artistique pour que les enfants aient accès à d’autres techniques et approches que celles de l’école.

 

Dès 6/7 ans :

La musique :

- Le choix d’instruments est varié.

- Les concerts et auditions : de grands moments !

Attention :

Dans les conservatoires et dans la plupart des écoles de musique, inscrire son enfant à un cours de musique revient à l’inscrire à un cours d’instrument (30 mn), un cours de solfège (de 1h à 1h30) et, souvent, à une pratique d’ensemble (chorale, etc.). Cela requiert motivation et disponibilité de la part des parents et des enfants.

Les enfants abandonnent souvent la pratique de l’instrument à cause du solfège. Essayez alors de lui trouver d’autres méthodes d’enseignement ou de pratique.

 

Dès 6/7 ans :

Le théâtre :

- Intéressant pour les enfants timides et pour les autres aussi.

- Une pratique qui favorise la créativité, mais aussi en fonction du spectacle de fin d’année, un certain accès à la littérature.

- Le spectacle de fin d’année : inoubliable !

Attention : Il faut apprendre son texte, si texte il y a.

 

Dès 6/7 ans :

Le cirque :

- Une grande diversité d’activités : jongle, clown, équilibre, acrobatie, etc.

- Tout enfant peut trouver sa place dans une des disciplines.

- Favorise la créativité, mais aussi la sécurité (assurer les autres, postures du corps adaptées, etc.).

- Le spectacle de fin d’année est attendu par tous.

 

LES SPORTS :

Petit conseil : Si votre enfant n’apprécie guère la pluie et le froid, choisissez un sport d’intérieur. Cela vous évitera quelques déconvenues l’hiver venu.


Dès 4/5 ans :

La natation :

- Il est essentiel de savoir se mouvoir dans l’eau, voire nager. Commencer la natation tôt permet d’éviter la crainte de l’eau. Emmener régulièrement son enfant nager dans une piscine, une rivière ou une mer peut suffire.

- Permet d’accéder à de multiples autres sports : natation synchronisée, water-polo, etc.

Attention : Les enfants aiment beaucoup nager et profiter de l’eau. Mais, quand l’activité natation se réduit à faire des longueurs de telle ou telle manière, le plaisir peut s’envoler…


Dès 4/5 ans :
L'équitation :
- Une activité qui permet de développer un rapport intéressant avec les animaux : respect, soin, etc.
- Bien sûr pour les tout-petits, il s'agit de se familiariser avec le poney et le monde du cheval, pas d'en faire des champions.
 Merci à Isa pour cette idée d'activité !


Dès 6 ans :

Le football :

- Parfait pour les enfants qui ont beaucoup de vitalité.

- Parfait pour se sentir intégré aux autres car c’est un sport plébiscité par les garçons, que la plupart d’entre eux pratique, notamment en cour de récré.

- Ce sport favorise l’esprit d’équipe, le fair play et la sociabilité.

Attention : Les associations proposant ces activités sont très nombreuses. La qualité des encadrements peut être inégale.

Dès 6 ans :

La danse :

- Permet l’éveil à la musique et développe le sens du rythme.

- Les styles de danse sont très variés (classique, modern jazz, etc.).

- Le spectacle de fin d’année : un grand moment !

- Les écoles et associations proposent des niveaux d’exigence très variés (de l’enseignement strict des bases au simple plaisir de l’expression corporelle) : choisissez-en une qui soit adaptée aux envies de votre enfant.

Attention : Renseignez-vous au préalable sur le type de chorégraphies enseignées. Certaines structures proposent des chorégraphies très suggestives, inspirées des stars de la variété actuelle (Rihanna et compagnie), pas toujours adaptées à des fillettes.

Dès 6 ans :

Le basketball :

- Ce sport favorise l’esprit d’équipe, le fair play et la sociabilité.

- Un sport intéressant pour un enfant plus grand que la moyenne et complexé par sa taille.

Dès 6 ans :

Le judo :

- Permet de canaliser l’agressivité de certains enfants et de développer l’assurance des enfants plus timides.

Attention, à partir d’un certain niveau, la pratique du judo implique une alimentation plutôt stricte, qui ne favorise pas un rapport très détendu à l’alimentation (risques d’orthorexie).


Dès 6 ans :

Le ping pong :

- un sport qui développe les réflexes et la rapidité.

- un sport facilement praticable chez soi si on a un peu d’espace et une table de ping pong.

Dès 7 ans :

L’escalade :

- Un sport qui nécessite force et précision.

- Un sport qui apporte un soin particulier à la sécurité : il faut assurer les autres.

Attention : Quand on fait de l’escalade, on passe la moitié de son temps à attendre que l’autre grimpe pendant qu’on l’assure. Il faut un peu de patience…

Dès 7 ans :

La gymnastique :

- Des activités variées : gym au sol, poutre, saut de cheval et barres asymétriques pour les filles et gym au sol, saut de cheval, cheval d'arçon, anneaux, barres parallèles et barres fixes pour les garçons.
- Intéressant pour les enfants plus petits que la moyenne et complexés par leur taille.
Attention aux associations qui proposent des entrainements intensifs dans le but de dénicher les futurs champions.

Dès 7 ans :

L’escrime :

- Développe la précision, la concentration, le contrôle de soi.

- Très adapté aux enfants timides ou au tempérament « agressif ».

Dès 7 ans :

Le tennis :

- Le tennis développe l’endurance, la vitesse, la précision et la coordination.

Attention : Certaines associations classent les enfants entre eux. Quand ils débutent, il sont donc généralement derniers. Peu motivant ! Merci à Audrey, 11 ans, pour son témoignage !
   

Dès 7 ans :

Le badminton :

- Un sport très ludique dès le début de la pratique.

- Un sport très technique et finalement hypertonique lorsque les enfants développent leurs aptitudes. On est loin du badminton de plage.

Dès 8 ans :

L’athlétisme :

- Développe l’endurance, la vitesse et la coordination.

- Un choix de disciplines, d’activités variées.

Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Les questions de parents
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 08:43

fournitures

 

Voilà l'ensemble des articles publiés sur le blog de Kidissimo pour vous aider à bien préparer la rentrée :

- Quelques conseils pour préparer la première rentrée des classes des tout-petits...

-   Une sélection d'albums pour préparer les tout-petits à leur première rentrée des classes...    

- Comment se passe l'apprentissage de la lecture à l'école ? Comment favoriser cet apprentissage sans prendre la place de l'enseignant ? C'est ici : L'apprentissage de la lecture.

- Comment choisir un dictionnaire pour enfants ? Les dictionnaires pour les 4/6 ans sont-ils intéressants ? C'est là : Les dictionnaires pour enfants. Dès 6 ans.

- Si vous êtes perdus dans les rayons, voilà quelques conseils : Quelques conseils pour bien choisir ses fournitures scolaires...

- Et puis pour se détendre un peu : Le TOP 5 des fournitures scolaires à éviter pour ne pas avoir de problème avec les enseignants !

Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Les questions de parents
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 07:54
Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Les questions de parents
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 09:09

lestimedesoi.jpg
Un livre passionnant pour bien comprendre :

- ce qu'est l'estime de soi.

- comment elle se construit.
- comment elle varie.

- comment notre niveau d'estime de soi influence notre comportement dans la vie quotidienne.
- le comportement d'autrui au travers du prisme de l'estime de soi.
Cet ouvrage est une mine d'or. Quelques tests relatifs à l'estime de soi particulièrement intéressants sont proposés. 

Quelques éléments relatifs à l'estime de soi des enfants et des adolescents pour vous mettre l'eau à la bouche :

Les 5 domaines les plus importants dans la constitution de l'estime de soi des enfants et des adolescents sont :
- L'aspect physique.
- Les compétences athlétiques.
- La popularité auprès des pairs.
- La conformité comportementale : avoir la capacité de respecter les règles sociales. 
- La réussite scolaire.
Cela dit, les enfants ayant une haute estime de soi n'excellent pas tous ces domaines, ils se considèrent comme compétents dans les domaines où ils estiment qu'il est important de l'être quitte à se contenter de résultats médiocres dans les autres.

Les 4 sources majeures de pression de l'estime de soi, chez les enfants, sont les parents (et oui...), les enseignants, les amis et les camarades de classe.

Pour en savoir plus : ANDRE (C.), LELORD (F.), L'estime de soi, Paris, Odile Jacob, 2008. 8,90 euros.

Repost 0
Published by Catherine Pinet-Fernandes - dans Les questions de parents
commenter cet article